Le sexe chien histoires sexe

le sexe chien histoires sexe

Le sexe rose orange rocco siffredi sexe

Je passe délicatement mon pouce sur mon gland et récupère ce liquide pour me délecter de cette odeur enivrante. Apres quelques minutes, je m?

Mon chien un fox toujours aussi intéressé me regarde du coin de l? A ce moment là, mon excitation n? Toujours sur le dos, mon chien commence a me lécher les jambes, je le repousse gentiment, mais très têtu, il reviens a la charge, et je le laisse faire, ce qui me procure un petit chatouillement pas désagréable du tout. Ce petit cochon de chien n? Je ne sais pas pourquoi, mais je le laisse faire, tellement je suis excité par cette situation. Mon coeur bats très fort, peur d? Je sens sont petit nez frais et humide, chercher l?

Je continue a me palucher très vide, puis ralentie pour ne pas jouir, puis reprends de la vitesse, quand je sent sa petite langue passer délicatement sur mon anus.

Quel bonheur, une sensation extrême me fait respirer de plus en plus vite. Il semble apprécier l? Au bout de 5 minutes à ce rythme, une première giclée de sperme atterri sur mon torse, puis une deuxième sur mon bras, et le restant coule sur mes testicules. Mais ayant oublié d? Juste le temps de me mettre sous les draps le corps tout poisseux de mon sperme, et de faire semblant de dormir. La porte de ma chambre s?

Toute la nuit, je n? Les jours qui suivirent, je n? Quelques années plus tard, j? Un jour de décembre, pluvieux gris, triste, j? Arrivée dans cette petite boutique, un mec mal rasé m? Les vidéos sont rangées par catégories, et je remarque un rayon zoophilie. Je regarde discrètement, et vois sur les jaquettes, des femmes en train de sucer des chiens, ce qui ma fait bander immédiatement.

Sur le rayon suivant, une femme se fait prendre la chatte par un énorme chien noir. Très exciter, et repensant à mes deux petites expériences avec mon chien, je décidai de louer cette vidéo et de la regarder dans une cabine du sex-shop. Je paye, et le mec m? Impatient je monte 2 marches par 2 marches et me retrouve dans un petit couloir sombre, puis je distingue la cabine N?

A peine rentrer, le film est en marche, je prend soin de fermer la porte a clef, et m? Une femme assise sur un canapé se fait lécher la chatte par un gros chien noir qui semble apprécier l? Mon pantalon risque d? Je me déshabille entièrement, et entreprend une masturbation pendant que la femme se retourne et présente son cul au chien. Celui-ci ne se fait pas prier, et la grimpe brutalement. Le chien commence a donner des coups de buttoirs et sont sexe cogne contre ces fesses.

Elle a juste le temps d? La, je crois rêver, elle est au ange, elle crie de plaisir et souffle a chaque coup de pine de sont chien qui la pénètre de plus en plus vite. Je suis au bord de la jouissance, mon sexe coule d?

Je reste assis la main et le torse plein de sperme et regarde la suite du film. Le chien sort son énorme sexe de la chatte toute coulante de sperme et asseye de la pénétrer à nouveau. A mateurs de littérature sexy, vous trouverez sur HDS de nombreuses histoires de sexe vécues ou romancées.

Ecrivains en herbe et maîtres de la plume, vous pouvez aussi envoyer vos propres histoires et récits érotiques personnels. L a newsletter d'histoires de sexe Inscrivez-vous à la lettre d'information. Voir toutes les histoires de sexe de cet auteur. Faites d'HDS votre page de démarrage.

Pour la première fois. Dans la zone rouge. Lui la cinquantaine 1m90 et mince cheveux bouclés poivre et sel trés viril, elle charmante mais accusait plus les années. Nous prenions ensemble le petit déjeuné sur la terrase puis la journée nous nous balladions pour revenir le soir.

Le premier jour mes deux invités descendirent donc pour le petit déjeuné tout habillés et apprétés alors que moi j'étais en peignoir. Je leurs signifiait qu'il fallait qu'ils se sentent comme chez eux et donc puissent prendre leur petit déjeuné en toute décontraction.

Elle me répondit qu'elle préférait être présentable, lui me dit qu'il ne se génerait pas dés lors. Le lendemain donc il descendit en tee-shirt et caleçon, elle faisait sa toilette. Malheureusement ou je devrais dire heureusement mon setter lui a fait la fête de façon un peu brutale et lui donna un coup de gueule sur le sexe à travers le caleçon.

Malgré le côté comique de la chose, mon ami semblait souffrir je lui conseillais de compresser son sexe avec un torchon garni de glaçons. Nous sommes allés à la cuisine et pendant que je préparais le torchon il baissa sans gêne apparente son caleçon.

Emoustillé, j'en profitais pour appliquer moi même le remède et n'hésitait pas à toucher son sexe. Cela le fit réagir et il commença à avoir un début d'érection.



le sexe chien histoires sexe

Ce type en face de moi déboutonna sa braguette pour en laisser sortir un engin aux dimensions plus qu'impressionnantes, je voyais son gland violacé, et il a commencé à se caresser, doucement, en ne me lâchant pas du regard, et ce sourire sur les lèvres! Je me souviens le voir se branler doucement devant moi, et toujours cette langue,chaude, douce, je ne peux plus résister, je me laisse aller à ces léchouilles de je ne sais encore quel animal.

Honte d'aimer ça d'un coté, mais tellement excitée de ce qui peut m'arriver au milieu de nulle part. Dès que le type a vu que je commençais à m'abandonner, il a dit "Jacky HOP "!!! Le type en face de moi se branlait de plus belle en ne quittant pas des yeux la scène.

Je ne saurais dire combien de temps ça a duré. Puis j'ai senti l'animal ralentir, puis s'arrêter, mais en même temps je le sentais encore grossir en moi! L'animal est descendu de mon dos, mais sans sortir de ma chatte, je venais de comprendre que c'est un chien qui m'avait prise, et que j'étais collée à lui!

Il s'est approché de moi, toujours le sexe raide, et il a dû voir qu'il me faisait envie, il l'a approché de ma bouche en disant: Je l'ai sucé, pas très longtemps car il était déjà prêt de l'explosion. Je l'ai senti jouir dans ma bouche,, en même temps que j'ai senti l'animal se détacher de moi avec un bruit de ventouse.

J'avais du sperme plein la bouche, plein la chatte, j'avais vraiment l'impression d'être une chienne. J'ai senti l'animal se remettre à me lécher, me souviens avoir repris mon pied encore une fois, et m'être effondrée, haletante, à la fois penaude et épanouie de ce qui venait de m'arriver.

J'ai dû m'endormir, ou du moins être dans un état second, car je me suis réveillée, il n'y avait personne autour de moi, la forêt était calme Switch to Mobile site. Nous sommes allés à la cuisine et pendant que je préparais le torchon il baissa sans gêne apparente son caleçon.

Emoustillé, j'en profitais pour appliquer moi même le remède et n'hésitait pas à toucher son sexe. Cela le fit réagir et il commença à avoir un début d'érection. Sans réfléchir je décidais de commencer à le masturber alors que lui restait penaud sans réagir sinon durcir. Il avait un sexe massif avec un gland proéminent. Lui pendant ce temps haletait bruyamment. Je continuais avec délectation mon ouvrage mais trés rapidement il jouit dans ma bouche de façon abondante.

Aprés un moment de gêne, nous sommes allés nous intaller au petit déjeuné. Son épouse nous a rejoint 3 quarts d'heure plus tard. La journée s'est passée comme si de rien n'était aussi je pensais que la chose était close.

Toutefois le lendemain alors que son épouse faisait sa toilette, il descendit et sans même me dire bonjour il m'embrassa à pleine bouche, m'amena à la cuisine, ota son tee-shirt et son caleçon défit mon peignoir. Cette fois il prenait les initiatives. Ne voulant pas rester en reste je l'installais sur la table de la cuisine et lui prodiguais un pompier de première. Comme la veille il se laissait faire. Humectant bien son sexe je glissais le long de sa hampe avec avidité puis gobait ses testicules.

Il se laissait faire et remuait le bassin. Aussitôt je me redressais, présentais mon sexe sur son trou vierge et forçais en douceur l'entrée. Ce grand gaillard, hétéro et viril était à ma merci et je ne m'en privais pas je commençais à le fourrager vigoureusement alors que lui se masturbait.

.


Il était là, dans la vitrine! Le pénis de son chien! Dans la vitrine il y avait bien une copie du sexe de son chien, en plastique. Troisième allée, au fond du magasin. Erika alla dans la troisième allée, et vit un rayon avec une dizaine de godes, des gros, des perlés, des longs, en plastiques, en métal. Elle en prit timidement un, avec une revue qui était offerte et attachée au paquet.

Elle prit son précieux paquet et jeta son cartable dans un coin de la chambre. Elle était à la fois excitée et intimidée. Il était tout à fait comme le pénis de son chien, mais en plus rose. Erika le déballa, et le toucha. Il était en plastique, légèrement tiède. Puis, sa curiosité fut attirée par le magazine qui accompagnait le gode. Couchée sur son lit, Erika feuilleta la revue.

Elle baissa sa petite culotte pour mieux se caresser, et sentit que son sexe commençait à mouiller. Plus loin elle vit le pénis du chien, aussi rouge que celui de son chien à elle, mais encore plus gros! Puis les photos montraient la fille qui approche sa bouche de ce pénis rouge, et puis qui le lèche et le suce.

Erika prit le gode et fit comme la fille faisait sur les photos. Elle lèche le bout pointu, puis lécha tout le gode, comme une sucette, et puis elle le mit en bouche.

Sur la photo suivante, la fille était à quatre pattes et une main introduisait le sexe gonflé du chien dans son vagin. Erika se mit à quatre pattes sur son lit et guida le gode vers son sexe. Le petit bout pointu y entra sans mal.

Erika se donna de petites sensations ainsi, jouant du bout du gode sur son vagin trempé. Mais elle sentait que son corps en voulait plus. Elle introduisit le gode plus profondément en elle. Au début quelque chose résista, mais elle poussa plus fort. Puis elle joua avec le gode, le faisant aller et venir, puis tourner, puis de nouveau aller et venir en elle, cherchant les bonnes sensations. Il courut vers elle, et lui fit une fête. Erika se retrouva assise, son chien devant elle. Elle avait encore les images du magazine lu la veille en tête.

Elle se coucha par terre, sa tête sous le ventre du chien. Finalement, elle trouvait ce sexe rouge très beau. Et celui de son chien était plus doux et plus chaud. Timidement, elle approcha sa tête du sexe du chien. Il était si doux. Elle ferma les yeux, sa langue sortit doucement de ses lèvres et se posa sur le sexe du chien. La sensation était tellement douce. Sa langue attira le pénis vers sa bouche. Elle sentit son propre sexe se contracter, et sa main se glissa sous sa jupe, dans sa petite culotte pour se caresser.

Erika prenait un plaisir fou à sucer son chien, et à se caresser en même temps. Elle eut rapidement un orgasme. Puis elle sentit le sexe du chien un peu se rétracter et il éjacula dans sa bouche. Le sperme avait ce goût de fer, légèrement salé.

Erika aimait le goût de ce sperme. Toussant, elle se remit sur ses genoux, et recracha un peu de sperme. Elle mit ses mains à terre et, à quatre pattes, put recommencer à respirer normalement. Sentir ce sexe dans sa bouche, le goûter, sentir le contentement de son ami. Toujours à quatre pattes, reprenant son souffle, elle avait oublié son chien. Elle sentit les pattes avant de son chien se poser sur ses épaules, et le ventre chaud de son chien contre son dos.

Elle sentit alors le pénis tiède et surtout humide du chien taper contre ses fesses, puis contre ses lèvres intimes. Elle en éprouva un plaisir fou! Erika gémissait de plaisir. Le pénis rouge de son chien allait et venait de plus en plus vite en elle, et elle mouillait de plus en plus.

Avec sa mouille, et les mouvements du chien, tout le sexe entra en elle, la boule à la base y compris. Erika cria, un peu de douleur, beaucoup de surprise. Les sensations de son vagin remplit par ce sexe chaud lui donna un orgasme, et son plaisir alla encore en augmentant. Erika cria encore, mais de plaisir cette fois. Son chien la besogna pendant plus de vingt minutes, et Erika connut quatre orgasmes successifs.

Finalement, le chien grogna, son sexe se fit plus rapide, plus profond, et il éjacula. Le sperme abondant du chien se mélangea avec sa mouille, et lorsque le chien sut enfin se retirer, le mélange coula hors du sexe de la jeune fille, dégoulinant le long de ces jambes. Pantelante, Erika se coucha à terre. Quel plaisir, quel bonheur! A partir de ce jour, Erika vint tous les soirs voir son chien, et explorait avec lui toutes les facettes du plaisir, le suçant boire le sperme de son chien était un de ses plaisirs préférés!

Petit à petit ses parents observèrent un changement chez elle, ils la trouvèrent mieux, plus heureuse, plus épanouie.

Elle attendit un peu, légèrement inquiète, puis entendit au loin son aboiement, ce qui la rassura. Son chien arriva, mais pas seul. Elle adorait le goût du sperme de son chien. Elle sentait son propre sexe se crisper, mouiller, odorer.

Cela électrisa son plaisir, et elle suça son chien de plus belle. Je les rouvre, et je vois alors deux jambes et une main se tendre vers moi. Son chien veille et empêche tout éparpillement.

La pluie redouble et le berger me montre du doigt une cabane. Je vais donc me mettre au sec dans sa cabane rudimentaire. Il déplie un torchon posé sur la table, découpe du pain, du fromage. Il va chercher des pommes. Il devance encore ma question. Il a seulement fui des études de sociologie et un cursus académique qui ne lui convenaient pas. Lassé par une vie trop citadine, il est parti habiter dans le Verdon.

Il a fini par suivre les bergers transhumant vers les alpages. Il sort une bouteille de génépi et je lui demande si je peux passer un moment dehors avec lui. Nous emportons le génépi sous les étoiles. Je me sens sereine. Alors que nous trinquons, je tourne mes yeux vers Emilio et nos regards se croisent pour la première fois. Moi, la noceuse à la mode, je ne suis quand même pas attirée par un berger? Son bras se pose sur mon épaule.



Blog sexe amateur faire le sexe


Mais Erika était une fille très timide. Alors elle restait seule, toujours. Elle était à mi-chemin entre son école et son village. Le chemin était désert, sur sa gauche il y avait la forêt, et sur sa droite un long mur, délabré, qui tournait à angle droit à une centaine de mètres devant elle.

Une sorte de petit jappement. Elle longea doucement le mur, le long de la route, essayant de faire le moins de bruit possible. Ce devait être un mur protégeant un domaine, ou une maison. Une petite boule de poil qui émettait ces petits jappements. La boule de poil couina doucement. Elle tendit la main, lui caressa doucement la tête, le corps. Comme si elle était encore une fillette qui avait besoin de lait! Elle avait déjà voulu avoir un chien, mais ça avait été impossible.

Petit à petit il devint son meilleur ami. Et ainsi deux années passèrent. Le petit chiot était devenu un beau et grand chien, haut sur patte, avec un pelage gris-blanc Elle commençait à faire des rêves bizarres la nuit. Un homme qui la sauve. Et chaque fois, elle se réveille, le sexe mouillé.

Elle raconte ces choses à son seul ami: Tu es content de me retrouver hein? Erika mit ses deux genoux au sol, et enlaça son ami. Le dos de sa main avait effleuré quelque chose de pas poilu, mais de doux et de tiède.

Le soir, en se mettant au lit, elle trouva sa réaction stupide. Et elle se coucha sur cette pensée. Sa main passa sous sa chemise de nuit, sentant son sexe. Elle le caressa donc plus fort. Elle se rappela avoir surpris une conversation entre deux filles de sa classe, qui parlaient de masturbation.

Elle fit comme elle avait entendu ces filles en parler: Mais toujours avec les images de ce sexe rouge vif. Le lendemain, elle retourna voir le chien. Tu es un bon chien, je suis désolée pour hier! Et elle continua à le caresser. Doucement, tout en le caressant, sa main redescendit sous le ventre du chien. Curieuse, elle osa le regarder de plus près. Il faisait certainement plus de 20cm, elle en était sûr, et il était rouge vif, avec sa protubérance à sa base, et son petit bout en pointe.

Finalement, il ne faisait pas si peur que ça. Erika le trouvait même joli! Elle approcha timidement la main, le toucha. Elle passa sa main le long du pénis, caressant le sexe de son chien.

La sensation était vraiment très douce, et le chien semblait aimer ça, Erika reconnaissait son jappement de plaisir. Elle ne savait trop que faire. Elle continua, branlant ce sexe rouge vif doucement, puis plus vite, au grès de sa propre excitation. Mais cette nuit, le désir fut le plus fort, et elle se masturba avec en tête cette image de sa main claire sur ce sexe rouge, et de la giclée de sperme, et de sa main dégoulinante de cette semence.

Elle ne pouvait raconter cela à personne! Elle enfourcha sa bicyclette, donner le premier coup de pédale, mais son regard accrocha une vitrine, et elle vit quelque chose qui faillit la faire tomber de son vélo. Ce salopard de chien venait bien de me sauter. Je me laissais retomber à même la moquette pour récupérer et réfléchir à ce qui venait de se produire. Les idées se bousculaient à toute vitesse dans ma tête.

Pourquoi avais-je eu du plaisir? Aucune réponse, aucune certitude, que des interrogations. Je me levais pour aller à la douche. Une histoire érotique écrite par badgirl Histoire vraie. J'étais à la fois honteuse de son regard, et à la fois excitée par ce qui m'arrivait, et cette langue, mon dieu cette langue qui n'en finissait pas de me fouiller!

Ce type en face de moi déboutonna sa braguette pour en laisser sortir un engin aux dimensions plus qu'impressionnantes, je voyais son gland violacé, et il a commencé à se caresser, doucement, en ne me lâchant pas du regard, et ce sourire sur les lèvres!

Je me souviens le voir se branler doucement devant moi, et toujours cette langue,chaude, douce, je ne peux plus résister, je me laisse aller à ces léchouilles de je ne sais encore quel animal. Honte d'aimer ça d'un coté, mais tellement excitée de ce qui peut m'arriver au milieu de nulle part.

Dès que le type a vu que je commençais à m'abandonner, il a dit "Jacky HOP "!!! Le type en face de moi se branlait de plus belle en ne quittant pas des yeux la scène. Je ne saurais dire combien de temps ça a duré. Puis j'ai senti l'animal ralentir, puis s'arrêter, mais en même temps je le sentais encore grossir en moi! L'animal est descendu de mon dos, mais sans sortir de ma chatte, je venais de comprendre que c'est un chien qui m'avait prise, et que j'étais collée à lui!

Il s'est approché de moi, toujours le sexe raide, et il a dû voir qu'il me faisait envie, il l'a approché de ma bouche en disant:

le sexe chien histoires sexe